Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 05:05

Bien que faisant partie des nouveaux animaux de compagnie, ce petit mammifère a trouvé sa place parmi les Hommes depuis bien longtemps. Tout comme la belette, la loutre ou le blaireau, il fait partie de la famille des mustélidés qui sont tous des carnivores stricts. Son corps long et filiforme lui permet de passer dans beaucoup d'endroits inaccessibles. C'est ce qui nous a attiré chez lui d'ailleurs, il pouvait ainsi passer dans les terriers pour déloger les lapins lors de la chasse.

Comme la plupart des prédateurs, sa vision est binoculaire, cependant son acuité visuelle est plutôt faible et son appréciation des distances n'est pas tellement bonne. C'est grâce à son odorat  très performant qu'il repère ses proies et découvre son environnement. Ces vibrisses lui permettent également de se diriger convenablement pour compenser sa mauvaise vision, se déplacer dans le noir et estimer les dimensions des endroits où il furète. Ses petites oreilles permettent de ne pas le gêner lors de ses passages dans les terriers ou autres passages étroits et son ouïe est excellente comme chez la majorité des chasseurs.

 

Espace vitale:

Le furet doit avoir une cage avec des barreaux suffisament serrés pour ne pas s'échapper et des portes qui se ferment avec un système complexe. Très curieux, il a tendance à ouvrir tout ce qui peut être ouvert et ce, très facilement. Contrairement à la cage des lapins, celle-ci devra être suffisamment haute car ce petit animal est un excellent grimpeur: étages, tunnels, hamacs, toutes les fantaisies peuvent être disposées sur différentes hauteurs afin qu'il puisse s'amuser comme bon lui semble. Une écuelle d'eau, ainsi qu'une gamelle pour son alimentation seront nécessaire et en permanence à sa disposition. Un hamac , un coussin ou des "chiffons" devront être disposés afin qu'il puisse se giter confortablement pour sa sieste.

Le furet fait toujours ses besoins dans un coin de la cage et vous pouvez lui apprendre à le faire dans une litière en la plaçant à l'endroit où il a l'habitude de les faire.

 

DSC 0009

 

Malgré tout le confort qu'une cage peut offrir,  le furet n'est pas un animal qui doit passer ces journées dedans . Il doit en sortir souvent, et toujours sous surveillance car très curieux par nature, il passe de partout et peut facilement se mettre en péril. Il n'est pas rare de le voir grimper sur une étagère et de tomber du haut d'un meuble au risque de se faire très mal. Les sorties doivent être quotidienne et durer au minimum 2 heures. Faites attention de ne pas lui marcher dessus pendant ses sorties car il a tendance à suivre son maître de très près.

Il ne s'agit pas de le faire sortir pour le faire sortir. Il faut s'en occuper car il demande beaucoup d'attention de la part de ses maîtres, surtout pour le jeu. Aussi, manipulez le à la moindre occasion pour créer un lien privilégié avec lui. Les sorties en extérieurs peuvent se faire, cependant, vous devez toujours l'avoir à l'œil. L'idéal est de l'avoir en laisse et avec un harnais car les colliers ne sont pas adaptés à leur morphologie. Ainsi il ne pourra pas fuir car contrairement à nos chats et chiens, le furet n'est pas capable de retrouver son chemin.

 

Alimentation:

Faisant partie de la famille des mustélidés, le furet est donc un carnivore strict. Son régime alimentaire est essentiellement basés sur des protéines animales, les protéines végétales étant exclus car il ne les digèrent pas.  Les croquettes spéciales furets sont idéales car leur texture permet de nettoyer les dents par abrasion. Les terrines et pâtés sont à éviter au quotidien, mais peuvent être donnée en friandises ou de temps en temps car elles se gâtent rapidement et le furet fait plusieurs petits repas par jour. Il est important de varier son alimentation jusqu'à 6 mois (marques, goûts, différents) car sinon, il a tendance à ne vouloir manger que ce qu'il a l'habitude de manger et plus tard, en cas de régime alimentaire particulier, il sera difficile de lui faire avaler.

Les croquettes pour chats peuvent lui convenir à condition qu'elles soient de bonnes qualités. En effet, les croquettes pour chats bas de gamme ont tendance à avoir trop de protéines végétales, non recommandé pour le furet. Les croquettes pour chatons sont davantage carnés que celles pour adultes.

Comme tout animal, de l'eau propre doit être à disposition tout le temps. L'idéal est un biberon type biberon pour rongeur car dans une écuelle, il aura tendance à la salir ou à se baigner dedans.

 

Reproduction:

La maturité sexuelle du furet varie de 5 à 9 mois en fonction de la photopériode (différence jour/nuit). La femelle rentre alors en chaleur, mais l'ovulation n'est provoquée que par le coït (accouplement). Si la copulation n'a pas lieu, la femelle reste en chaleur et cela provoque une hyperoestrogénie, c'est-à-dire que l'oestrogène est sécrété en grande quantité et fini par attaquer sa moelle épinière ce qui cause le décès de la furette. Par conséquent, si vous ne compter pas faire reproduire votre petite femelle, la stérilisation est inévitable.

Si vous voulez la faire reproduire, il est indispensable de trouver un mâle rapidement. Il faut que l'accouplement se fasse dans les 10 à 14 jours suivant le début des chaleurs pour éviter le début d'une hyperoestrogénie. Violent, le mâle ne doit pas être laissé plus de 48 heures avec la femelle pendant cette période. La durée de gestation dure de 38 à 44 jours. Les furetons sont nidicoles: ils naissent nus et aveugles et leur nombre varie de 1 à 18. Par conséquent, la reproduction des furets doit être réfléchi comme chez tous les animaux de compagnie d'ailleurs car le placement des jeunes est toujours compliqués. C'est à l'âge de 6 semaines qu'ils sont sevrés.

 

Cohabitation

interspécifiques: Le furet s'entend très bien avec les chats et les chiens s'il y a été habitué jeune. Attention tout de même à le surveiller, surtout avec les chiens de grandes tailles. Parfois le mustélidé peut être agaçant et un coup de croc mal placé peut lui être fatal.

 

DSC_0022.JPG

intraspécifiques: La cohabitation se passe généralement bien. Si vous prenez 2 furets de sexes opposés, attention  à la reproduction. Mieux vaut alors les faire stériliser, surtout la femelle.

 

Soins

- Odeur: Le furet est connus pour sa forte odeur corporelle. A moins de s'en accommoder, on ne peut pas la faire disparaître. Et ce n'est pas en lui faisant faire une ablation des glandes anales que cela ira mieux. En effet, cette opération permet seulement de supprimer l'odeur que le furet produit quand il a peur (comme les moufettes ou putois) car l'odeur de sa peau est produite par les glandes sébacées que tout animal possède sur... sa peau. Les bains fréquents ne sont pas non plus recommandés: d'une part ça abime le poil, provoque des démangeaison et d'autre part, l'odeur sera plus importante.

- les griffes: à l'intérieur, il ne peut pas se les user correctement car c'est en creusant et grimpant que cela se fait dans la nature. Aussi, il faudra lui couper fréquemment. Attention cependant à ne pas lui faire mal: mieux vaut lui couper trop longue qu'entamer la veine qui parcours chaque griffe. Si vous avez peur de lui faire mal, demandez à votre vétérinaire de vous montrer comment faire.

- les oreilles: Le nettoyage se fait régulièrement avec un produit spécifique qui permet de dissoudre le cérumen produit.

- les dents: le furet est prédisposer à la formation de tartre, aussi, il faut surveiller ses dents régulièrement. Choisir des croquettes pour son alimentation permet de prévenir la plaque dentaire. Vous pouvez également laver les dents de votre furet avec un dentifrice spécifique.

- le pelage: Tout comme le chat, le furet se lèche souvent pour faire sa toilette, il est donc conseillé de lui administrer un produit lui permettant de faciliter l'ingestion des poils lors du transit intestinal: les pâtes laxatives pour chat ou bien l'huile de paraffine sont excellents pour l'aider surtout en période de mue (à savoir le printemps et l'automne)

- les vaccins: le furet doit être vaccinés contre la maladie du carré et la rage. Attention cependant, le vaccin utilisé n'est pas le même que la chien car les valences sont différentes (pour le chien, d'autres maladies sont combattus comme la leptospirose par exemple.) La vaccination commence à 6/8 semaines.

- la grippe: la grippe humaine se transmet facilement au furet, aussi, faites attention de ne pas lui transmettre vos microbes lorsque vous êtes malades. Les symptômes sont proches des nôtres et l'évolution est bénigne. Il faut le garder au calme et au chaud le temps qu'il se remette sur pattes. Si les symptômes persistent, une visite chez son vétérinaire est de mise.

 

Le furet pour qui?

Le furet est un animal qui demande beaucoup d'attention, bien plus qu'un chat et un chien. La vie en cage n'est pas pour lui et ses nombreuses sorties en liberté dans la maison demande de l'attention. Petit, il mord beaucoup plus que ces homologues canins et félins, il ne convient donc pas aux jeunes enfants et même pour les enfants plus âgés (8 - 10 ans), l'éducation, la manipulation, l'entretien et la surveillance devront être suivi de prêt par un adulte. Si vous n'avez pas le temps de vous en occuper et de le laisser sortir au moins 2 heures par jour (et c'est vraiment le minimum), tournez vous vers un rongeur ou un lapin qui demande moins d'attention (mais qui demande tout de même à ce qu'on s'occupe d'eux) ou des poissons !

 

DSC 0024

DSC 0076

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien que le furet passe 18h par jour à dormir, le reste du temps, il faut s'en occuper car il est très joueur!    

Par conséquent, cet animal ne convient pas à tout le monde!

 

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 19:25

C'est lors de mon séjour à Paris où je me suis occupée de 2 magnifiques Akita inu au caractère bien trempé que j'ai eu la chance de participer au tournage de l'une des chroniques de Télématin au côté de Julie FERREZ, coach bien-être. La posture du jour, sans être fait exprés: la posture du chien renversé. Cette une posture de yoga, imitant le chien lorsqu'il s'étire, est très intéressante pour ses bienfaits au niveau des muscles des jambes et du dos.

A force de prise et de reprise, j'ai bien assimilé l'effet de cet étirement sur notre corps.

 

chien-rvse.JPG

Cette posture est aussi utilisée dans le jeu entre plusieurs chiens

 

Alors faisons comme nos chiens à leur réveil et nous nous sentirons aussi bien qu'eux pour commencer notre journée ;-)

 

 

Pour plus d'info sur la méthode de Julie Ferrez: link

 

 

L'émission est sortie le 25 septembre sur télématin, si vous voulez essayer cette posture canine qui fait dubien à notre corps, visionnez la vidéo sur:link

 

 

Partager cet article
Repost0
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 09:50

Comme chez l'être humain, nos chères boules de poil passent aussi par cette période de la vie. Plus flagrante chez certaines espèces comme chez le chien et le chat, le propriétaire se trouve souvent désemparé devant ces comportements non désirés.

 

L'adolescence, comme tout le monde le sait, c'est le passage du stade de l'enfance à celui de l'adulte. Elle se situe vers l'âge de 6 mois chez le chien et le chat et peut durer de 6 mois à 1 an. Autant dire qu'il faut s'y préparer psychologiquement car c'est souvent lors de cette période que l'animal n'en fait qu'à sa tête. Tout comme chez l'adolescent humain, le jeune animal va tester les limites: jusqu'où il va pouvoir pousser l'autorité de son maître.

 

 

Comment cela se traduit-il?

Souvent, l'animal qui obéissait si bien: marche au pied quasiment parfaite, rappel impeccable,... ne va plus si bien écouter. Il mettra du temps à revenir, voire ne reviendra pas, malgré vos appel incessants. Il ira voir ailleurs,d'autres chiens, d'autres gens. Les jeux seront plus brutaux, les morsures plus fortes. Chez le chat, il se mettra à miauler n'importe quand pour n'importe quoi, il jouera plus agressivement avec vous, fera ses griffes n'importe où.

Bref de quoi vous faire devenir chèvre. Mais ce n'est pas seulement avec vous qu'il aura ces comportements agaçants:

 

Avec les autres animaux de la famille aussi. Ainsi le vieux chien se verra harcelé par le plus jeune: il le mordillera souvent, lui tirera la queue plus fort et malgré les remontrances de l'ancien, il reviendra incessament à l'attaque. Lui qui s'entendait si bien avec le chat tentera de l'attraper et le serra plus fort. Le chat subadulte sautera sur le chien et le mordera fort...

 

Comment y faire face?

Surtout, restez calme. Plus vous vous énerverez, plus votre animal le ressentira, il sera excité et il fera davantage de bêtises. Donc respirez un bon coup et ne tolérez aucun comportement "agressif". Cessez tous jeux s'ils deviennent brutaux ou douloureux avec un NON autoritaire et détournez vous de lui.

Soyez patient et reprenez le dressage du début pour qu'il reparte sur de bonne base.

Laissez l'animal de l'autre espèce corriger ce petit insolent, et séparer les si le jeune impertinent ne le laisse pas en paix.

Et laissez les adultes de la même espèces remettrent ces petits jeunes à leur place, même si cela vous semble un peu excessif. Rien de tel qu'un bon coup de crocs ou de pattes pour faire comprendre que "ça , ça ne se fait pas!"

 

 

Attention, je ne cherche pas à faire peur à tous les nouveaux propriétaires de jeunes animaux, seulement à vous préparez à ce qui pourrait se passer lors de cette période. Tous les animaux n'ont pas ces comportements, et certains restent calmes et obéissants.

 

 

Alors bon courage et restez ZEN!

  Mya.jpeg

 

Merci à Mya qui, en pleine crise d'adolescence fait tourner ses maîtres en bourrique et m'a inspiré cet article!!  ;-)

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 14:43

Qu'ils aient passé 1, 3, 5 ans ou plus en votre compagnie, quand un animal avec lequel on a passé tant de moment nous quitte, il est inévitable que l'on soit gagné par le chagrin. Selon le caractère des personnes, le degré de tristesse est plus ou moins important.

 

Comment faire face à la mort de son animal:

 

A partir du moment où votre animal va mal, même si c'est extrêmement douloureux pour vous, rester auprès de lui le plus longtemps possible. Il est important pour lui, comme pour vous de l'accompagnez jusqu'à la fin. D'autant plus si l'euthanasie est la décision la mieux pour lui. Il doit sentir que quelqu'un qui l'aime est auprès de lui, qu'il ne s'en ira pas tout seul, que vous êtes là pour lui. Et même si c'est pénible de voir un être auquel on tient partir, vous serez content d'avoir fait ça pour lui et de ne pas l'avoir abandonné à ce moment difficile.

Faîtes vous accompagnez dans cette épreuve par quelqu'un qui ne vous jugera pas. Il est important que cette personne respecte votre douleur et vous épaule, même si elle ne comprend pas forcément l'étendue de votre chagrin.

 

Si le décès de votre animal est brutal et que vous n'avez pas pu être là dans ses derniers instants, ne culpabilisez pas, rien n'aurait pu laisser prévoir ce qui allait se passer. L'important, c'est qu'il est passé une belle vie à vos côtés, même s'il elle fut courte.

 

Dans les deux cas, repensez plutôt à tous les bons moments que vous avez pu passer avec lui. Tous ces moments magiques que vous avez partagé: promenades, bêtises, câlins. Occultez les mauvais moments, ils seront toujours moindre à côté de ce que vous avez pu vivre de bien. N'hésitez pas à en parler autour de vous: éviter les gens qui vous jugeront et préférez-leur ce qui vous écoute. Si vous n'avez personnes à qui parlez, tournez vous vers votre vétérinaire ou son auxiliaire vétérinaire: ils pourront vous aider à surmonter votre douleur.

Ne laissez personne vous dire de ne pas pleurez, que ce n'est qu'un animal ou que tôt ou tard ça devait arriver, personne n'a le droit de vous dire comment gérer votre souffrance. ces gens là ne peuvent pas comprendre ce que vous avez vécu avec votre animal, quelles relations vous aviez avec lui.

 

 

Comment aider quelqu'un qui vient de perdre son animal?

 

La chose la plus importante à retenir: ne pas juger la personne. Son chagrin peut vous paraître excessif, incompréhensible, mais si vous appréciez cette personne, respectezce moment. On ne vous demande pas de comprendre sa souffrance, de se mettre à sa place, seulement d'être là pour elle, de l'aider à soulager sa peine en étant à son écoute, en faisant preuve d'empathie. Rappelez- lui les bons moments qu'elle a pu passer avec, rappelez lui combien elle l'a aimé, tout ce qu'elle a pu faire pour lui, tout ce qu'ils ont pu partager ensemble.

Bannissez de votre vocabulaire les phrases telles que: c'était son heure! Il a fait son temps! Ce n'est qu'un animal/ rongeur/chien...! Tu n'as passez que X années avec lui.

Car pour quelqu'un qui aime les animaux, la taille, l'espèce ou le nombre d'année qu'on passe avec eux n'est pas important. Nous savons que ce ne sont pas des êtres humains, mais pourquoi les animaux n'auraient-ils pas le droit à autant d'amour que les êtres humains? Parce que ce ne sont que des "bêtes"? Parfois,le lien entre un animal est son maître est bien plus important que celui entre deux êtres humains. La relation qu'on peut avoir son animal est forte, et cet amour est inconditionnel. Même si vous pensez qu'un animal ne peut pas le rendre de la même manière qu'un homme, il a sa façon de l'exprimer, de le montrer et son comportement est plus éloquent que certaines paroles d'Homme !!!

 

 

DSC_0015.JPG

DSC_0051.JPG

 

 

 

A Vixie et Mowgly qui m'ont quittée cette année en me laissant pleins de merveilleux souvenirs et beaucoup d'amour à leur façon.

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 21:13

N'avez vous jamais remarqué, la nuit, deux perles lumineuses qui vous observent? Ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi eux, et pas nous?

 

Simplement car la plupart des animaux possède ce qu'on appelle le Tapetum lucidum. Cette couche de cellules tapissant le fond de l'oeil permet de réfléchir une partie des rayons lumineux qui lui parviennent.  Son rôle est d'augmenter la quantité de lumière captée par la rétine afin d'améliorer la vision lors d'une faible luminosité. En sont absence, les rayons sont absorbés, comme chez l'homme, et implique une mauvaise vision nocturne.

 

 

suk yeux brillants

 

Attention cependant, ce "tapis brillant" (traduction du latin) ne permet pas aux animaux de voir dans l'obscurité totale. Comme nous, chat, chien, lapins,...ne voient pas dans la nuit noire. Ils ont tout de même besoin d'une infime quantité de lumière pour pouvoir faire fonctionner leur rétine. Donc quand on dit que les chats voient la nuit, c'est vrai, mais seulement s'il y a un minimum de clareté.

 

 

 

 

C'est donc ce Tapetum lucidum qui rend les yeux de nos animaux phosphorescents, la nuit avec les phares des voitures ou sur nos photos faiblement éclairées.

Par contre, l'effet yeux rouges des humains sur les photos, est du aux flash qui se réfléchi sur notre rétine.

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 20:33

 

Avoir un animal de compagnie, est une véritable source de plaisir, ou du moins au début, c'est ce que l'on croit. Et puis, les ennuis commencent...

- les relations avec son chien sont bien différentes de ce qu'on avait imaginé: il fait pipi de partout dans la maison, se montre agressif, détruit tout en notre absence. Un véritable cauchemar.

-Les vacances arrivent et impossible d'emmener son animal: il ne supporte pas la voiture, vous ne partez que sur de courtes périodes, vous allez là où les animaux sont interdits... Enfin bref, vous vous retrouver coincés chez vous sans trouver personne à qui le confier. Quel dommage, il n'y aura pas encore de vacances pour vous cette année!

- Vous êtes malades ou bien éreintés par vos journées de travail, le chien n'est pas sorti de la journée et vous n'avez pas le courage ou la capacité (temporaire ou permanente) d'aller le promener. Autant pour lui que pour vous, c'est pesant de ne pouvoir le sortir que peu de temps...

 

Autant de situations qui peuvent vous gâcher les moments magiques et pleins de tendresses que vous avez avec votre animal, qui peuvent jusqu'à vous faire regretter d'avoir adopter ce petit compagnon.logo bdsp

C'est en tenant compte des remarques et récits des différents propriétaires d'animaux de compagnie que j'ai eu l'idée de créer BIENDANSSESPATTES Comme dans ses poils. Cette entreprise permet de répondre à certains de vos besoins en matière de bien-être animal et également d'apaiser votre esprit  pour tout ce qui touche votre compagnon.

Comportementaliste canin et ancienne auxiliaire vétérinaire, je vous propose différents services afin de rendre cette relation plus simple et moins contraignante.

COMPORTEMENTALISME:

1. Qu'est ce que le comportementalisme?

Le comportementalisme est une discipline basée sur l'éthologie notamment canine afin de comprendre les codes sociaux et la communication régit au sein de cette espèce; ainsi que sur la systémique (branche de la psychologie) qui tient compte du fait que "tout groupe constitue un système dont chaque élément influe sur l'autre", cela vaut aussi pour le groupe "famille" dont le chien fait partie.HPIM0910.JPG

2. Dans quels cas consulter?

pour tous conseils avant le moindre changement concernant votre chien:

            - adoption d'un chiot/chien: afin de v ous aider à établir les meilleures relations possibles entre vous et votre chien ou d'aider à choisir votre futur compagnon.

            - changement de cadre familial (déménagement, arrivée d'un bébé, d'un conjoint, départ d'un adolescent,...): toutes ces situations sont anxiogènes pour le chien car il ne comprend pas ce qui se passe autour de lui. La consultation vous permettra de l'aider à s'adapter en douceur à tous ces changements.

comportements gênants:

            - malpropreté: que se soit chez un chiot ou un adulte, la malpropreté est assez gênante, surtout quand elle dure trop longtemps.

            - agressivité: chez le chien, elle se traduit de multiples manières: grognements, aboiements, morsures. Et pourtant, un chien n'est pas agressif sans raison, il y a des explications et des précautions à prendre pour éviter se genre de comportement.

            - peur

            - destruction: souvent synonyme de mal-être, la destruction est mal comprise par le propriétaire et source de conflit avec le chien et au sein de la famille.

 


 

VISITE A DOMICILE:

Que ce soit pour votre chien, votre chat ou tout autre animal de compagnie (NAC), ce service vous permet de partir en laissant votre animal chez vous. Le principe est d'éviter le maximum de stress à votre animal.

Trois facteurs sont angoissants pour lui:

- être sans son maître

- être dans un endroit inconnu

- être avec une personne inconnue.

Aussi, afin de rendre cette séparation moins pénible, les visites à domicile permettent de supprimer le facteur "endroit inconnu", laissant ainsi l'animal dans son confort habituel et en sécurité.

HPIM1339.JPG

Une à deux fois par jour, à raison d'une 1/2 heure par visite minimum, votre animal sera nourri, sorti, caressé et diverti pendant votre absence.

 

PROMENADE:DSC_0304.JPG

En alternance avec les visites ou simplement seule, la promenade permet à votre chien (voire votre furet) de se dégourdir les pattes (pendant une demi-heure) ou de se défouler (pendant une heure). Idéale pour les chiens qui vivent en appartement et dont le propriétaire travail ou est absent toute la journée, la promenade est également recommandé pour les chiens "hyperactifs" et en "surpoids".


Pour tous renseignements complémentaires ou pour avoir un devis adapté à votre situation, envoyez moi un mail ou appelez moi:

Célia FERNANDEZ

Tél: 06 33 62 88 14

mail: celia-fernandez09@orange.fr

Partager cet article
Repost0
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 10:39

Soyez les premiers au courant de la publication de nouveaux articles, inscrivez-vous à la Newsletter!!

 

Il suffit d'entrer votre adresse mail dans la rubrique: Newsletter , dans la colonne de droite et de cocher les cases correspondants à ce que vous voulez recevoir: newsletters (articles réservés aus inscrits), articles récents.

 

Vous recevrez un e-mail avec un lien de confirmation à votre inscription et dès qu'un nouvel article sera mis en ligne, vous recervrez un e-mail vous avertissant de sa publication.

Simple, non?

 

Alors inscrivez-vous dès maintenant!!!

 

Et n'hésitez pas à laisser des commentaires lors de la parution d'articles pour donner votre opinion, partager votre expériences, demander des conseils et donner des idées pour de nouveaux articles. Je me ferais un plaisir de répondre et de prendre en considération vos remarques pour améliorer le blog de "Bien dans ses pattes".

Partager cet article
Repost0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 17:50

Les quelques articles écrits pour les vacances, parlent de la préparation du voyage avec son animal. Cependant, si vous ne pouvez l'emmener pour quelques raisons que ce soit (animal non autorisé dans l'hôtel ou le camping, en avion, dans le pays de destination, papiers non à jour, ...), diverses solutions existent.

 

 

1. les voisins/la famille:

La plupart des gens qui ne peuvent emmener leur animal pense en premier lieu aux membres de leur entourage pour garder leur animal.

 

avantage:

  • le prix: c'est ce qui vous revient le moins cher. La plupart du temps, ça ne vous coûte rien.
  • le stress: si c'est un membre de la famille ou un ami qui vient souvent vous voir, l'animal le connaît déjà, le stress de votre départ pourra donc être diminué.

inconvénient:

  • qualité: le service rendu, pourrait ne pas être d'aussi bonne qualité qu'avec un professionnel. Le fait d'avoir un ou plusieurs animaux ne suffit pas à être capable de s'occuper totalement du vôtre. 
  • le stress: même avec un personne que l'animal connaît, il peut être très stressé, notamment s'il le garde chez lui. Des comportements indésirables peuvent apparaître: anorexie, prostration, ...

 

2. le chenil / la pension animal: HPIM2395

La pension ou le chenil consiste à mettre votre animal en pension pour des périodes allant du week-end à la semaine, voire plus. Les animaux sont nourris, sortis, soignés s'il le faut. Ils dorment dans des grandes cages. Vous pouvez laissez des jouets, panier ou couverture. Les animaux doivent être à jour dans leur vaccination (la rage peut être obligatoire), ils doivent être traités contre les puces et les tiques, vermifugéset identifiés.

 

avantages:

  • qualité: les gens qui s'occupent des pensions ou chenils sont formés pour, ils ont de l'expérience et savent ce qu'ils font. Au moindre comportement anormal, ils l'emmèneront chez le vétérinaire.
  • socialité: votre animal verra d'autres animaux de son espèces ce qui peut être un avantage pour lui: moins de solitude.

inconvénients:

  • le stress: le fait d'être dans un endroit qu'ils ne connaissent pas, les animaux peuvent être fortement perturbés. Surtout le fait de se retrouver dans une cage avec d'autres animaux autour,et qui sont parfaois déjà stressés.
  • le prix: Ce service à un coût. En fonction du nombre d'animaux que vous devez laisser à garder, la durée et la qualité du service offert.

  3. la famille d'accueilDSC 0318

Des entreprises spécialisées dans le monde des animaux de compagnie sélectionnent des familles qui sont d'accord pour garder vos/ votre animal pendant vos absences.

 

avantages:

  • qualités: généralement, la sélection des familles d'accueil est assez pointue et il y a des visites fréquentes par l'employeur.
  • le contexte: votre animal ne sera pas seul car toujours avec la famille d'accueil

inconvénients:

  • le prix: comme n'importe quel service, celui-ci à un coût, variable avec la durée du séjour, le nombre d'animaux à garder et les services rendus
  • le contexte: la famille d'accueil peut déjà avoir ses propres animaux, ce qui ne plaira pas forcément aux vôtres.
  • le stress: votre animal n'étant pas chez lui, séparé de vous et avec des inconnus, il pourrait être perturbé.

4. dog sitting ou visite à domicile:

Un professionnel passe rendre visite à votre animal chez vous, il le promène, le nourrit, s'occupe de lui.

 

avantage:

  • le stress: l'animal restant chez lui,il connaît les lieux, a ses petites habitudes et donc les conditions du stress sont considérablement réduites.
  • qualité: la personne chargé de votre animal est un professionnel, elle connaît  le monde de l'animal de compagnie et sait détécter les comportements anormaux. Elle est généralement habilitée à emmener votre animal chez le vétérinaire s'il y a le moindre problème
  • le contexte: le fait d'avoir quelqu'un qui passe chez vous en votre absence permet de faire une présence dans la maison, d'où une réduction du nombre de cambriolage. D'autres services peuvent être fournit: relevage du courrier, arrosage des plantes, ouverture/fermeture des volets...

DSC 0051 (2)

Moins de problème de stress quand on est chez soi !

 

inconvénients:

  • le prix: là encore, ce service à un coût,et notamment il peut y avoir des frais de déplacement si vous habitez loin de la zone d'intervention de l'entreprise. Le coût est variable en fonction du nombre de services offerts.
  • le stress: les animaux sont entre deux visites seuls chez vous ce qui peut les perturber. Il faudra également un plus d'une visite pour que l'animal soit habitué à l'entrée d'un inconnu chez lui.

 

 

CONCLUSION:

 

Quelque soit le service que vous choisissez:

- prenez une personne de confiance pour garder votre animal, qui saura s'en occuper dans n'importe quelle situation

- Renseignez vous sur la/les personnes qui en ont la garde (connaissance/entourage, professionnel (expérience, témoignage, connaissance)

- écrivez tous ce que le gardien de votre animal aura besoin s'il ne le fait pas de lui même ou si vous avez peu d'avoir oublier de lui dire certaines choses. Le moindre détail à son importance.

- vérifiez que vous pouvez appeler quand vous voulez pour avoir des nouvelles de votre animal

- donnez toutes les coordonnées en cas d'urgence: vétérinaire traitant, numéro à contacter d'urgence, personne àcontacter en d'incapacité à vous joindre

- N'oubliez pas tous les papiers, jouets, laisses et collier, paniers/tapis, médicaments et tous les renseignements qu'il pourrait avoir besoin: allergie, opérations (généralement inscrit sur le carnet de santé).

 

Les erreurs à éviter:

- Surtout, ne laissez pas de vêtements avec votre odeur à votre animal quand vous partez: cela le perturbe, il attendra sans cesse le moindre signe de votre arrivée: cependant, vous pouvez lui laissez une couverture ou vêtement avec SA propre odeur, ça aura un effet anxiolytique.

 

- Evitez d'appeler le gardien de votre animal de peur de le déranger: s'il a été d'accord pour le garder, il doit comprendre que vous avez besoin de prendre de ses nouvelles. Appeler tous les jours s'il le faut, du moment que ça vous permet d'apaiser votre esprit.

 

BONNES VACANCES ET PARTEZ L'ESPRIT TRANQUILLE !

 

Et pour vous, Ariégeois, pensez à me contacter pour vos absences, je me ferais un plaisir de rendre visites à votre animal et/ ou de le promener. N'hésitez donc pas à me contacter:

 

Célia FERNANDEZ

BIEN DANS SES PATTES

tél: 06 33 62 88 14

mail: celia-feranandez09@orange.fr

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 20:36

Des oreilles des souris, un pelage de peluche, une queue de gerbille, mais qui est ce petit animal mystérieux qu'est le chinchilla?

 

Généralité :

197_Nouvelle_ann-e_026.jpgLe chinchilla fait partie de la famille des rongeurs nocturnes. Originaire de la Cordillère des Andes, il serait en fait un croisement entre les deux espèces sauvages: le chinchilla brevicaudata et le chinchilla lanigera. Ces deux espèces sont aujourd’hui protégées car longtemps chassées pour leurs fourrures et donc quasiment décimées. A l’origine de ce croisement : les premiers éleveurs, qui ont également contribué à l’apparition de nouvelles couleurs (mutations).

Le chinchilla a une espérance de vie de 10 à 15 ans avec des records à 20 ans. L’adoption de cette boule de poil est donc un engagement à long terme. Comme tout rongeur, le chinchilla a les incisives et les molaires qui poussent en continu (il est dépourvu de canines), il doit donc les user, notamment en rongeant. Ses incisives sont oranges.

Le chinchilla est myope, il ne voit pas à plus de 40 cm, mais il possède une vision nocturne. Il a cependant un odorat et une ouïe excellents. Ses oreilles grandes et rondes servent également à la thermorégulation. Ses moustaches ou vibrisses lui servent à s’orienter. S’il passe la tête dans un trou il aura les indications nécessaires pour savoir si le reste du corps passe ou non. Ses pattes antérieures possèdent 4 doigts plus un 5ème atrophié qui lui permettent la préhension. Ses pattes postérieures possèdent 3 longs doigts et un plus court et lui permettent de faire de grands sauts. Sa longue queue lui sert à s’équilibrer. Son poids moyen adulte est de 400 à 800 gr, la femelle étant généralement plus grosse que le mâle.

 

 

Espace vital :

Son milieu naturel est la haute montagne, parfois jusqu’à 4500 m d’altitude, avec un climat froid, une végétation rare et un sol sec. Le chinchilla est une proie et sa seule défense est la fuite ou le lâché de poils (il a la faculté de libérer des poils de leur follicule, ainsi le prédateur attrape une boule de poils pendant que le chinchilla s’enfuit).

Pour toutes ces raisons, le chinchilla est un sauteur et il a besoin d’une cage type volière aménagée. Elle doit être plus haute que large et posséder de nombreuses étagères, si possible en pin non traité, avec un abri en hauteur, bien fixé.197_Nouvelle_ann-e_024.jpg

Le chinchilla est un bon acrobate, prévoyez de nombreux étages pour son épanouissement!

 

Il faut prévoir un fond en litière végétale (copeaux de lin par exemple ou litière végétale pour chat) ; évitez à tout prix les litières parfumées qui risqueraient d’irriter votre animal. En général, le chinchilla prendra l’habitude d’uriner toujours dans le même coin, mais il fera par contre des crottes en continu partout où il ira !

Pour que le chinchilla fasse sa toilette et lustre son poil, il aura besoin d’un « bain de sable ». Dans la nature, il se roule dans la poussière de roche, absorbante et non abrasive, pour se nettoyer. Mettez lui donc à disposition une heure par jour un bac (baignoire vendue en animalerie ou boite en plastique, ou boule aquarium en verre, …) rempli avec un fond de terre à bain : il ira le gratter et se rouler dedans. Si vous laissez en permanence son bain dans sa cage, il risque d’uriner dedans ; s’il fait juste des crottes, le sable peut être tamisé. De la même manière que pour la litière, évitez les terres à bain parfumées.

Baignoire_terre_-_bain.jpgAttention : vous ne devez jamais mouiller votre chinchilla ! Celui-ci a une fourrure si dense qu’il mourrait de froid avant d’avoir pu sécher.

Il faut savoir que le chinchilla est le roi de l’évasion… S’il y a une « faille » dans la cage, il la trouvera. Essayez d’anticiper cela en bloquant les éventuels accès vers l’extérieur, comme par exemple le volet qui se soulève pour retirer le bac à litière.

Le chinchilla est un animal nocturne, il se reposera donc pendant la plus grande partie de la journée et commencera à devenir actif sur la fin de l’après-midi. C’est à ce moment-là que vous pouvez lui faire faire sa sortie. En effet, le chinchilla appréciera une sortie quotidienne pour se dégourdir les pattes. Prévoyez de sécuriser l’espace auquel il aura accès : attention aux fils électriques, aux portes mal fermées, aux plantes vertes qui peuvent être toxiques pour lui, aux récipients d’eau dans lesquels il pourrait éventuellement sauter… Et sachez qu’il se fera une joie de ronger vos meubles en bois et vos tapisseries, donc sortez-le sous surveillance. Cela étant dit, attendez que votre animal soit bien habitué à vous avant sa première sortie, sinon vous risquez de mettre un moment avant de réussir à le faire entrer à nouveau dans sa cage.

 

 

Alimentation :

            Le chinchilla est un herbivore. Son alimentation doit être séchée (ne lui donnez jamais de fruits ou légumes frais). Elle est principalement constituée de granulés ou croquettes type pellets : les mélanges que l’on trouve en animalerie ne sont pas adaptés car trop gras et trop sucrés. De plus, votre animal risque de trier et de ne manger que les « friandises », ce qui lui provoquera des carences, éventuellement des problèmes dentaires, et réduira son espérance de vie. Ne lui donnez jamais de granulés pour rongeurs qui ne soient pas spécifiquement pour chinchillas.

Boule - foin

En plus des granulés, le chinchilla doit avoir du foin à volonté, pour son transit et pour l’usure de ses molaires qu’il ne peut pas user en rongeant.

 

Le foin doit toujours être en hauteur, dans une boule à foin par exemple, afin de ne pas être souillé.

 

 

Prévoyez un biberon d’eau pour abreuver votre chinchilla. Si possible, utilisez de l’eau en bouteille. Le PH doit être compris entre 6 et 7, l’eau doit être faiblement minéralisée, sans chlore ni nitrate.

En plus de l’alimentation de base, vous pouvez donner de temps en temps des friandises à votre chinchilla. Si la friandise est sucrée, comme les lamelles de pomme séchée, pas plus d’une friandise par semaine. Comme friandises quotidiennes, vous pouvez lui donner : des baie d’églantier séchés, des boutons de rose séchés, des racines de pissenlit séchés, de la solinette (mélange de lin et de tourteau de soja), feuilles de ronce, noisetier, chardon, ortie, framboisier, fraisier, pissenlit séchées, fleurs de mauve, soucis, chardon, cactus séchées, … Pas plus d’une friandise par jour, sinon il risque de ne pas manger ses granulés. Attention : chocolat, noix, noisettes, arachides, tournesol, amandes (toxiques), persil (toxique), produits humanisés sont à proscrire.

Pour l’usure de ses incisives, vous pourrez lui donner à ronger des branches de bois non traités comme : pommier, poirier, noisetier, saule, tremble, arbousier, érable, frêne, orme, aubépine, magnolia, murier, peuplier. Certains bois sont cependant à éviter : citronnier, oranger (et agrumes en général), prunier, cerisier, bambou. D’autres bois sont carrément toxiques : châtaignier, marronnier, chêne, sapin (et résineux en général), vigne,… Evitez les contre-plaqués et agglomérés car la colle est également toxique.

 

 

Reproduction :

            Votre chinchilla est-il un mâle ou une femelle ? La différence se situe au niveau de la distance entre l’anus et le sexe. Chez la femelle, les deux sont collés alors que chez le mâle (adulte), un bon centimètre les sépare.

La maturité sexuelle apparait en général à 4 mois. La femelle ne doit pas reproduire avant d’avoir 8 mois et atteint 500 gr sous peine de complications ou de problèmes de santé. Le cycle d’ovulation est de 28 jours, sachant que la femelle peut ne pas faire de chaleur durant certaines périodes. La gestation est de 111 jours, les petits sont nidifuges: ils naissent avec des poils, les yeux ouverts et peuvent déjà gambader.  Les portées sont en moyennes de 2 petits, rarement plus, chacun pèse entre 30 et 60 gr. La femelle possède trois paires de mamelles, mais seule une paire est fonctionnelle. Les petits sont sevrés à 2 mois mais doivent rester avec l’un des deux parents au moins jusqu’à 3 mois, pour bien finir leur développement.

 

Bébés chinchillas de quelques jours à peines197_Vacances_avril_2010_273.jpg

Si vous voulez former un couple chez vous, il est important de savoir certaines choses.  Certains chinchillas ne doivent jamais reproduire ensemble : par exemple deux chinchillas possédant le gène White, ou deux chinchillas possédant le gène Velvet, sous peine de risque de mort des bébés avant la naissance, voire de la mère. La femelle gestante prend en général 20 gr par semaine à partir de la 7ème semaine. En fin de gestation, elle est en général plus calme et reste en bas de la cage. Lors de la mise bas, la femelle mange le placenta, ce qui est normal. La femelle gestante n’a pas le droit à la terre à bain une semaine avant et une semaine après la naissance des petits, sous peine d’infection. Une fois les petits nés, retirez les étagères afin d’éviter les chutes, car ils se mettent à grimper très tôt. Vous pouvez donner de la solinette à la femelle qui allaite car cela favorise la lactation.

Très important : il faut séparer le mâle et la femelle une semaine avant la mise bas, car il existe des chaleurs tout de suite après et deux grossesses coup sur coup épuiseraient la femelle. Il vous faut donc, bien évidemment deux cages ! Pour la santé de votre femelle, ne lui faites faire qu’une à deux portées par an. La femelle rejettera le mâle après la naissance, mais vous pourrez essayer petit à petit de les remettre ensemble au bout de 3 mois. Cependant, le mâle est un très bon papa, et vous pourrez le mettre de temps en temps avec ses petits, sans la femelle, en dehors de tétées. Autre problème : les chinchillas mâles devront être séparés de la mère et les chinchillas femelles de leur père à 3 mois, pour éviter tout risque de consanguinité en cas de maturité sexuelle précoce… Et donc bien évidemment séparer les frères et sœurs.

 

 

Cohabitation :

 

  • Intraspécifique : Deux chinchillas peuvent très bien vivre ensembles. S’ils n’ont pas grandis ensembles ou vécus ensembles avant, il faudra cependant prévoir de les habituer l’un à l’autre progressivement. Deux ou plusieurs femelles peuvent cohabiter, ainsi qu’un mâle et une ou plusieurs femelles. Deux mâles peuvent cohabiter s’ils ont grandis ensemble ou s’il s’agit du père et du fils. Ne jamais mettre plusieurs mâles ensembles avec une ou plusieurs femelles.197_Vacances_avril_2010_304.jpg

 

Lorsqu’un nouveau chinchilla arrive chez vous, il faut respecter une période de quarantaine avant de le mettre avec un autre chinchilla. Il faut donc deux cages différentes, si possible dans deux pièces différentes. Laissez le nouveau venu tranquille la première journée pour qu’il s’habitue à son nouvel environnement. Puis commencez à l’apprivoiser en l’habituant à votre présence, en passant votre main, puis votre bras dans la cage, et laissez le venir. Tendez lui ensuite des friandises. Ne le sortez pas avant 4 à 5 jours. Pas de sorties communes avec l’autre chinchilla avant la fin de la quarantaine.

Une fois la quarantaine finie, vous pouvez mettre les deux cages côte à côte pour que les deux chinchillas s’habituent l’un à l’autre. Vous pouvez les échanger de terre à bain, de maison, de gamelle, ou même de cage pour qu’ils s’habituent à leurs odeurs respectives. Faites ensuite des sorties communes en terrain neutre et voyez comment ça se passe…

  • Interspécifique : Il ne faut mettre aucun autre animal dans la cage du chinchilla, il risque de ne pas l’accepter. Cependant, en sorties, le chinchilla peut côtoyer, sous surveillance, vos autres animaux, tels octodons, lapins, cochons d’inde,… Certains côtoient des chats ou des chiens sans problème, mais cela reste des exceptions.

 

 

Tenir son chinchilla :

Sur_ma_t-te.jpg

 

Maintenez-le avec une main sous les pattes avant et l’autre main qui soutient l’arrière-train. Le chinchilla peut facilement vous grimper dessus et ainsi se retrouver sur votre épaule, sur votre tête ou posé sur vos bras croisés.

 

 

 

 

Soins :

  • Le coup de chaleur : le chinchilla est l’animal qui possède la fourrure la plus dense du règne animal. Elle le protège très bien du froid dans son milieu naturel, mais du coup, il est extrêmement sensible à la chaleur ! Le chinchilla commence à être gêné à partir de 25° et il est véritablement en danger de mort à partir de 28°… Lorsqu’il est victime d’un coup de chaleur, il devient apathique, il tremble, s’allonge de tout son long ; sa respiration est haletante, ses oreilles et ses pattes d’ordinaire froides deviennent chaudes. Il faut réagir très vite car il est vite trop tard : il faut absolument le rafraîchir. Et l’amener au plus vite chez le vétérinaire. Vous pouvez éviter cela en anticipant : en été, placez la cage dans la pièce la plus fraiche de la maison. Mettez de l’eau qui sort du frigo dans son biberon. Mettez son bain de sable au frigo avant de le lui donner. Mettez dans sa cage une dalle de carrelage pour qu’il puisse s’y rafraîchir. Vous pouvez mettre un drap mouillé (mais pas dégoulinant)  sur la cage et orienter le ventilateur sur le drap (jamais le ventilateur directement sur les chinchillas).
  • La malocclusion dentaire : le chinchilla peut en souffrir soit de manière héréditaire (les dents ne sont pas bien alignées et ne peuvent donc pas s’user convenablement), soit parce qu’il n’a pas ce qu’il faut pour user correctement ses dents, c'est-à-dire du foin pour les molaire et du bois ou des pierres à ronger pour les incisives, soit encore à cause d’une carence en calcium et/ou vitamines, en cas d’aliments non adaptés ou de grossesses successives. Les dents devenues trop longues blessent l’intérieur de la bouche de votre chinchilla qui a de plus en plus de mal à s’alimenter. En cas de malocclusion dentaire de votre chinchilla, la seule solution est le rendez-vous chez le vétérinaire. Les symptômes peuvent être : foin délaissé, granulés réduits en poussière, dents qui grincent, perte de poids, yeux larmoyants, bave, il peut porter souvent ses pattes à sa bouche comme si quelque chose le gênait.
  • La teigne : c’est une mycose cutanée due à des champignons qui peuvent se trouver dans le sable ou dans le foin. La durée d’incubation est de 3 à 4 semaines. Les symptômes sont la perte de poils avec pellicules et peau rougeâtre.  C’est très contagieux et peut même se transmettre à l’homme. Il existe un traitement oral de 3 semaines complété par une solution ou poudre en application locale et il faut désinfecter la cage avec un fongicide.
  • La diarrhée ou la constipation : peuvent être causés par un changement d’alimentation, ou par une mauvaise alimentation. Il existe d’autres causes cependant. Contre la diarrhée, on peut laisser au chinchilla juste du foin et de l’eau. Contre la constipation, on peut lui donner un petit morceau de pomme fraiche.
  • Le fur chewing : le chinchilla mâche sa fourrure. Cela peut être dû à un stress (l’animal s’ennuie ou il y a trop de bruit,…), à un déséquilibre alimentaire, à l’absence de terre à bain ou à un produit pas adapté, à une surpopulation dans la cage, à l’arrivée d’un nouveau venu,… Il faut trouver la cause et y remédier, puis la repousse du poil se fait très rapidement. Attention, l’ingestion de poils peut provoquer des constipations.
  • Le paraphimosis du mâle : il s’agit d’un anneau de poils qui se forme autour du pénis.  Il faut retirer cet anneau avant que le pénis ne s’infecte et ne nécrose. Le seul symptôme remarquable est que le mâle passe beaucoup de temps à se nettoyer les parties génitales.

 

 

Le chinchilla pour qui ?

            Le chinchilla ne peut être acheté pour un enfant, d’abord parce qu’il nécessite des soins spécifiques et ensuite parce qu’il n’aime pas les câlins ni les caresses. Certains aiment bien les gratouillis sur la tête, derrière les oreilles, sous le menton ou sur le torse, et ils aiment venir vous grimper dessus, mais de là à se laisser attraper et caresser… En principe, le chinchilla ne mord pas l’homme, ou alors il faut vraiment l’avoir cherché. Il peut mordiller affectueusement sans faire mal.

 

Partager cet article
Repost0
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 19:38

 

Tout comme il est important d'apprendre aux enfants à se comporter en cas d'accident (sécurité routière et premiers secours), je pense qu'il est aussi important de leur apprendre, dès l'école maternelle à connaître les animaux qu'ils ont l'habitude de rencontrer, à les respecter en tant qu'être vivant et surtout à éviter nombre d'accidents telles que les morsures et les griffures.

 

 

C'est pendant la première semaine des vacances de Pâques que j'ai pu tester avec le centre de loisirs de La Tour du Crieu, mon programme sur la prévention des morsures auprès de jeunes enfants.

 

Deux stages de 4 demi-journées ont été organisées afin que j'apprenne aux élèves à se comporter face à un chien.

Au programme: trois jours de théories pour les plus petits avec images, photos et coloriages à l'appui sur les attitudes du chien et le comportement à avoir dans différentes situations,et la quatrième journée consacrée à la mise en pratique de tout ce qui a été vu.

 

Pour les plus grands, les deux premières journées de théorie leurs ont permis de mieux connaître le chien, d'en prendre soin et de reconnaître son comportement. En fin de semaine, les enfants ont pu mettre leurs connaissances en pratique face à une chienne labrador  (lui dire bonjour, la promener, …) et surprise… découverte du centre de dressage à la Tour du Crieu pour le dernier jour. Les enfants ont pu voir ce qu'on peut faire avec son chien: obéissance et agility et participer aux activité des chiens du centre sous le contrôle de leurs maîtres.

 

La fin des deux stages s'est terminée par le décernement des certificats du" bon petit maître" et d'une brochure sur le chien à garder soigneusement avec eux.

 

DSC_0031.JPG

J'ai pu constater avec étonnement, que parmi les enfants âgés de 6 à 11 ans, 9 sur 12  soit 75% du groupe, avait déjà été mordu par le chien de la famille ou un chien qu'ils connaissaient. C'est un ratio très important, trop important pour ne pas en tenir compte. C'est pour ça que ces stages sont indispensables à la prévention des accidents.

 

 

Merci au centre de dressage pour nous avoir accueilli dans leur centre, pour avoir aménager leur emploi du temps et pris le temps de montrer aux enfants leur passion et leur amour du chien.

 

 

Merci au centre de loisirs l'ACLEA pour avoir permis à ces stages d'avoir lieu.

 

Si vous êtes intéressé par ces stages, n'hésitez pas à contacter:

Célia FERNANDEZ

Bien dans ses pattes

tél: 06 33 62 88 14

mail: celia-fernandez09@orange.fr

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : BIEN DANS SES PATTES, Comme dans ses poils
  • : Comportementaliste, spécialisée dans la relation Homme/Chien et auxiliaire vétérinaire, j'ai créer ce blog dans le but de partager avec vous mes connaissances sur le monde de l'animal de compagnie.
  • Contact

Recherche